Partager

Zoom sur nos poèmes primés en 2014...

Vendredi 28 Novembre 2014

1er Prix de POESIE

IL

Paume à la barre, debout
Le regard fouilleur, attentif
Il vibre, s’anime, désigne
Il transmet ce qu’il sent, voit, respire, entend
Avec son corps, ses gestes, sa voix

Le fleuve frissonne sous sa peau
Et la brise souffle au creux de sa gorge
Il la boit, la Loire, jusqu’à ses tous dans la vase
De ses bancs de sable aux bouées où il attache sa toue

Sur ce bateau de bois fabriqué de ses mains
Il nous déverse les ondes de vie
De la belle dame qui nous encercle à cet instant

Il nous raconte l’histoire de cette femme à la traine si longue
Des bois qui s’enracinent dans sa chair
Des oiseaux et des hommes pêchant en son ventre

Il aiguise ses heures au chant de cette femme sauvage, mystérieuse, insatiable
Et le fera jusqu’au bout de sa mine
Il la goûte, il l’explore
De la coque à son corps
La Loire comme un écho


Mme Marilyse Viaud, Saint-Fiacre.

2ème Prix de POESIE

Tu vois le jour en capitale
Tel jour telle nuit en point final
Mais en résidence secondaire
Cherche un silence prioritaire

C’est au domaine du Grand Coteau
Que de belles pages tu composais
La voix humaine de Jean Cocteau
Dans le village de Noizay

Le cinéma a Jacques Demy
Toi tu as ton académie
A Tours dans ton conservatoire
Homme d’atours homme de Loire

La Loire emporte tes pensées
Jusqu’au poème d’Aragon
Qu’il a nommé les ponts de Cé
Récit d’un esprit vagabond

Ta création est ligérienne
Miroir de tes aspirations
Ta mélodie est aérienne
La Loire est notre inspiration


Mr Yvan Sautejeau, Tours.

3ème Prix de POESIE

HOMMES DE LOIRE

Quand les enfants de leur regard
Plongent dans le fleuve au cuir tanné
Loin du premier phare gyrophare
Sur les étraves de nuits froissées

Les hommes nomades laissent divaguer
Toues et gabares au fil de l’eau
Les promenades sont reléguées
Au plus profond de leurs vaisseaux

Les femmes précieuses d’ici ou là
Ensorcelées par ce banquet
De paysages, de l’au-delà
Levés à l’aube, restés à quai

Sont l’avenir de tous les rêves
Aux réverbères, à l’encensoir
Une pluie de brume lisse la grève
A l’heure des hommes quand sombre la Loire


Mr Bernard Couraud, Orvault.



1ER Prix de POESIE ENFANT

La Loire si belle

La Loire si belle
Tout le monde en parle
Que ça en devient presque un deuxième cœur
Quand tu pleures il se noie de douleurs
Quand tu ris il explose de milles envies

La Loire
Certains y jettent de la beauté
Mais d’autres y versent des déchets
Sans le savoir ils détruisent toute sa beauté
Mais la Loire reste magnifique avec ses bancs de sable féeriques

La Loire, une si belle source
Pour inventer ou pour écrire
On y trouve l’inspiration
Mais surtout le goût de vivre, et la réflexion


La Loire
C’est tout un art
L’art de couler à flots, aussi bien qu’une danseuse délicate
Ou même l’art de recouvrir toute une dune de sable
Ah…. La Loire

La Loire, ma si belle source
Si tout le monde en parle
Il faut connaitre ses goûts
La Loire c’est une grande voyageuse
Quand même, pour le plus long fleuve de France

La Loire
Elle accueille beaucoup
Les poissons qui la suivent
Les barques qui la traversent

La Loire
Se fait embellir par le soleil
Tous les deux partent en lune de miel
Sous le doux duvet de vagues de Loire
Ils s’en vont dormir dans la douce couette des flots…………


Melle Rania Amrani.
Jakline

Nouveau commentaire :